L'HYDRE COLLECTIF THÉÂTRAL

GOURMANDISE OSTENTATOIRE

“Une servante et sa maîtresse, confinées dans l’espace clos d’un quotidien sans désir, cherchent inlassablement à se satisfaire. Tous les moyens sont mis en œuvre pour surprendre l’autre, mais la domination vient contrecarrer le plaisir, et la violence qui en découle va pousser le jeu aux limites de l’acceptable…”

 

Créé à Spazio Libero (l'espace libre), il fallait générer cet espace de liberté au sein du jeu.

Ne pas tomber dans le continu, mais chercher l'insatiable variation dont parle Carmelo Bene. Oser la folie, oser le pourquoi. Travailler sur les actions privées de sens pour mettre en exergue l'inadaptation sociale des deux personnages.  Aiguiller la création vers  un théâtre dont la force représentative est axée sur le déséquilibre.

Chercher encore au travers de l'homme et du désir qui l'anime. A l'heure actuelle, où celui-ci consomme énormément, la possession même du désirable ne semble pas le combler et l'invite à produire et à acheter davantage. Cette question de l'insatisfaction permanente a conduit l'équipe a travaillé sur un théâtre de l'expérimentation, un théâtre de la non représentation comme le traitait Carmelo Bene.  C'est-à-dire en dégageant par une variation d'images, travaillées auparavant en atelier d'improvisation, la soustraction d'éléments qui retranche toute structure. De cette façon, la pièce et l'équipe artistique souhaitent déstabiliser les codes de réception et les codes de jeu afin d'induire une interrogation ouverte à tous sans jugement de valeur sur ce qu'est l'objet théâtral en lui-même.

DISTRIBUTION

 

Federica Castellano

Nathalie Huysman

 

MISE EN SCÈNE & DRAMATURGIE

 

Vittorio Lucariello

 

SCÉNOGRAPHIE & COSTUMES

 

Robin Wilmart

 

LUMIÈRES

 

Renato Pagano

 

PHOTOGRAPHIE

 

Vincenzo Botte

Bubu Esposito

 

CO-PRODUCTION

 

Spazio libero

 

 

 

Création en 2014

Présenté à Naples, Rome et Bruxelles