L'HYDRE COLLECTIF THÉÂTRAL

PETRA

Cinéma ou théâtre?

 

Le choix est rude lorsque l'on s'attaque aux "Larmes amères de Petra Von Kant". En effet, Fassbinder c'est de la mise en scène cinématographique et simultanément une explosion de théâtralité au sein du cinéma. Travailler sur Petra, c'est travailler sur un découpage de scènes, sur un décor et sur un jeu très spécifiques qui ne peuvent être dissociés, selon nous, du style de l'auteur. Dès lors comment procéder?

Choisir l'hétérogénéité ! Une forme qui se situe aux frontières des deux arts, où le cinéma de Fassbinder s'inclut pleinement au sein de la représentation théâtrale. Adapter. Réécrire. Axer notre recherche sur le visuel, sur la façon de dire, essayer, tenter de s'approcher un peu d'une pensée. Enfin, éviter de tomber dans l'illusion de la réalité, chasser le naturalisme pour déceler, peut-être, les failles véritables de l'être humain.

 

 Selon Fasbbinder, le comportement "forcé" de la femme dans la société, en dit davantage sur cette société que le comportement des hommes, qui préfèrent vivre comme si tout allait bien. Autour de Petra von Kant, modéliste réputée, sa mère, sa fille, son amie Sidonie, son amante Karine, son factotum Marlène. Les hommes ne sont là que par procuration, dans l'expérience et l'imaginaire féminins. Au sein de notre projet, tous les personnages disparaissent, restent seulement trois femmes Petra, sa fidèle Marlène et la belle Karine. Un jeu sans parole. Une nouvelle façon de penser l’œuvre, la nôtre.

 

 

DISTRIBUTION

 

Federica Castellano

Nathalie Huysman

Robin Wilmart

 

MISE EN SCÈNE & DRAMATURGIE

 

Vittorio Lucariello

 

SCÉNOGRAPHIE & COSTUMES

 

Fabien Roger

 

LUMIÈRES

 

Renato Pagano

 

PHOTOGRAPHIE

 

Vincenzo Botte

 

CO-PRODUCTION

 

Spazio libero

 

 

Création en 2016

Présenté à Naples et Rome